Quels sont les réglages pour une bonne combustion ?

Quels sont les réglages pour une bonne combustion ?

Réduire
  Fioul
(petite puissance)
Fioul  Chaque installation est différente. Ci-contre quelques ordres de grandeur (à titre indicatif).
O2 4,5 à 6 % 3,5 à 6 %
CO2 11 à 12 % 11 à 13 %
Lambda 1,30 à 1,40 1,20 à 1,40
CO 0 à 100 ppm 0 à 100 ppm
NO 0 à 100 ppm 0 à 100 ppm
Opacité 0 à 1 0 à 1

Ces données sont des moyennes. Elles ne remplacent pas votre expérience de professionnel du chauffage.   Propane
Butane
Pellets
Bois*
O2 3 à 6 % 5,5 à 10,5 %
CO2 10 à 12 % 10 à 15 %
Lambda 1,20 à 1,40 1,40 à 2,00
CO 50 à 100 ppm 50 à 100 ppm
NO 50 à 100 ppm 50 à 100 ppm
* Suivant humidité et type de bois
  Gaz naturel
(petite puissance)
Gaz naturel  Il faut adapter son réglage à l'âge, l'état et la puissance de l'installation.
O2 3 à 6,5 % 2,5 à 6 %
CO2 8 à 10 % 8,5 à 10,5 %
Lambda 1,20 à 1,45 1,15 à 1,40
CO 0 à 100 ppm 0 à 100 ppm
NO 0 à 100 ppm 0 à 100 ppm
Température fumée (°C)

Température fumée (°C)

Réduire

Valeurs données à titre indicatif.

ThermomètreInstallations anciennes
240 à 260 °C

Installations récentes
200 à 240 °C

Installations « basse température »
160 à 200 °C

Tirage mbar / hPa

Tirage mbar / hPa

Réduire

La pression mesurée dans un conduit de fumées doit toujours être négative.

Les tirages couramment observés sont de l'ordre de -0,10 à -0,30 mbar. 

Rendement de combustion

Rendement de combustion

Réduire

Le rendement de combustion (sur PCI) des chaudières récentes est de l'ordre de 90 à 93%.

Sur des chaudières à condensation le rendement peut atteindre 109 %.

Combustion propre

Combustion propre

Réduire
Combustion saleUne combustion mal réglée peut générer de la suie, du CO, du NOx, etc. Cela est toujours néfaste pour la chaudière et pour l'environnement. Combustion propreUne combustion propre permet de limiter les émissions de CO et de NO à 50 ppm et l'opacité des fumées entre 0 et 1.
Marge de sécurité

Marge de sécurité

Réduire

Réduire au maximum le taux d'O2 est souvent tentant pour avoir un bon rendement.

Mais attention !

L'humidité de l'air ambiant, sa température, la pression atmosphérique, le tirage de la cheminée, les caractéristiques du combustible, influent sur la combustion et sont variables dans le temps; parfois d'un jour à l'autre.

Il faudra donc se méfier des réglages trop pointus et toujours prendre une marge de sécurité en O2. Autrement dit, il faudra toujours prévoir un excès d'air suffisant.

Téléchargements

Réduire
 TitreTaille (Ko) 
Informations sur la combustion250,39 KBTélécharger